Sur le sujet - Changement climatique

Encore une fois, nous réagissons encore comme à Noël. Sur le 23.12. et 24.12. Les derniers jours avant le festival, on se souvient que des cadeaux doivent encore être achetés.

Depuis la publication par 1971 du livre "Limits of Growth" publié par le Club de Rome, nous savons que les matières premières sont "finies" et seront éventuellement exploitées. Il est logique que la consommation de matières premières et d'énergie augmente l'impact environnemental. Maintenant, années 48 plus tard, le changement climatique nous frappe comme Noël et certains de nos contemporains courent dans la panique. De plus, beaucoup d’êtres humains ont l’impression que les abeilles et d’autres insectes pollinisent nos arbres fruitiers. Et si ces insectes n'existaient plus, ils polliniseraient des millions d'arbres fruitiers.

La consommation d'énergie fossile et de ressources finies est indescriptible

En outre, il n'a apparemment pas encore dit que seulement environ 5% de la population mondiale est capable de participer à la prétendue prospérité. C’est ainsi que 95% de la population mondiale ne participe pas à l’exploitation des matières premières et des sources d’énergie fossile.

La production de voitures contribue énormément à l'épuisement des ressources. La tendance au SUV ne connaît pas de limites.

Quelques scientifiques pleins de ressources ont calculé que cette année, nous avons épuisé notre contingent de matières premières (ne vous inquiétez pas, il n’est rien rationné) au 28.07.2019. Nous vivons désormais aux dépens des autres.

Ah oui - au détriment de qui?

Cela a été rapidement précisé. Nous vivons aux dépens des générations futures, ou quelque chose comme ça ...

Les glaciers ont déjà dit au revoir à cette terre

Oh oui, et voici l’opinion suivante: si nous vivons tellement en Allemagne dans notre pays, nous consommerions les matières premières de trois terres. Et si tout le monde vivait comme les Américains, nous aurions besoin des ressources de cinq terres.

Oui, est-ce toujours possible?

Qui pense réellement un tel non-sens?

N’est-il pas suffisant de savoir que si les enfants de la zone sahélienne meurent de soif et meurent de faim, nous en sommes responsables; Personne d'autre n'est responsable.

NOTRE épuisement sur la planète est responsable du changement climatique provoqué par l'homme.

Et les politiciens peuvent vivre leur populisme pendant longtemps et en parler aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

NOUS sommes le problème !

Nous l'avons fait et nous devons l'arrêter! Maintenant!

Lignes électriques - est-ce notre avenir?

Il ne suffit pas d'être mécontent des réfugiés, du changement climatique, de la fraude au diesel, de la folie des croisières ou de la surcharge de VUS. Nous devons nous arrêter maintenant ou nous mourrons tous.

Je pense que ce n'est pas clair pour beaucoup.

Nous pensons que c’est tout. L’appareil industriel moderne n’est pas capable d’apprendre.