Nouvelles de la Côte d'Ivoire

Avec nos amis de Daloa, nous avons décidé de louer une salle dans la maison Fofana pour notre association et l'administration de notre école de prévention de la santé.

La nouvelle maison est malheureusement toujours un chantier sans toit - donc complètement exposée aux pluies tropicales pendant la saison des pluies.

Avec le loyer, nous aidons Isaac et sa famille à construire un toit pour la maison inachevée. Jusqu'à présent, la famille vit dans une hutte de boue où le toit fuit depuis des années. Un nouveau toit pour cette hutte en terre ne vaut pas la peine, car la structure en bois est déjà pourrie et la hutte menace de s’effondrer.

En outre, l'espace de vie est très étroit et une retraite ou une étude est pratiquement impossible.

Le chef de famille, décédé il y a des années, avait commencé la construction de la maison il y a plus de dix ans, mais ne pouvait la terminer pour des raisons financières et de santé. Maintenant, cependant, l'occasion se présente. Le Conseil de la famille a décidé à l'unanimité d'accepter la proposition que nous avons faite.

Encore un chantier de construction de la nouvelle maison de la famille et de notre bureau.

Après plus d'un an, il est temps que l'autorité responsable de l'enregistrement approuve enfin notre association. Nous avons déjà reçu une annonce prometteuse.

La préfecture de la région

Nous espérons toujours que cela se produira en octobre 2019. Ensuite, rien ne s'oppose à un contrat de location avec la famille Fofana.

Un autre chantier - le bureau de l’École de prévention de la santé et le bureau de notre association.

La famille a hâte de déménager dans la nouvelle maison avec un nouveau toit.

Dans la cour de la favela. La cabane est habitée par sept personnes. Le toit fuit depuis des années. Lorsque les averses de pluie tropicales sont souvent "terre sous" et il pleut régulièrement.