L'achèvement de la maison touche à sa fin et la cérémonie d'inauguration se prépare

Après que la maison ait été inachevée pendant 10 ans, elle est maintenant presque terminée.

La coquille de la famille était inutilisable pendant 10 ans et c'était toujours le rêve de la famille de pouvoir y vivre un jour.

Qu'est-ce qui manque encore?

En ce moment, les fenêtres et les portes sont en cours d'installation. Ensuite, les pièces sont enduites et peintes. Ensuite, la maison est enfin terminée.

Les fenêtres sont utilisées.

Comme nous l'avons déjà signalé, une tempête tropicale avait couvert le toit du hangar où la famille Fofana a dormi une nuit dans la nuit du 3 avril. Le choc a été grand, mais heureusement, personne n'a été blessé.

Afin d'aider la famille, nous avions déjà sollicité un financement auprès de l'ambassade d'Allemagne à Abidjan en début d'année.

Etant donné que de toute évidence personne à l'ambassade d'Allemagne ne semblait responsable, nous avons décidé de ne plus attendre l'éventuelle acceptation ou rejet, mais de la saisir et de terminer la maison avec les fonds propres de l'association. Pour que la famille ait enfin un toit sur nos têtes et que la banlieue de notre club ait un siège administratif.

Les salles vacantes doivent être rénovées et utilisées à l'avenir comme salles d'école et ateliers.

Ainsi, les futurs jeunes auront une vraie perspective d'avenir selon notre devise.

Ici les tranches sont découpées et installées sur site

Comme pour presque tout ce que nous avons créé à Daloa, seules des entreprises artisanales locales ont été mandatées.

C'est aussi un moyen de donner aux gens une perspective. Surtout dans la crise de Corona, la situation des commandes est désastreuse en raison d'un "verrouillage".

Maintenant que les derniers travaux sont terminés, la famille prévoit une cérémonie de dédicace avec une bénédiction sur la maison avant de pouvoir enfin emménager.